La tendance vegan prend de plus en plus d’ampleur. Et pour cause, de nombreuses personnes cherchent à adopter une alimentation plus saine et respectueuse de l’environnement. Pour répondre à cette demande, les yaourts végétaux ont fait leur apparition dans les rayons des supermarchés. Mais saviez-vous qu’il est possible de les faire soi-même à la maison, et ce, très facilement ? Nous allons vous présenter les différentes méthodes pour réaliser vos propres yaourts avec une yaourtière et des ingrédients simples et naturels.

Choix du lait végétal

Même si l’on a l’habitude de faire nos yaourts avec du lait de vache, il faut savoir que le lait de soja, d’amande ou de coco sont d’excellentes alternatives pour préparer des yaourts végétaux. Vous pouvez même utiliser du lait d’avoine si vous le souhaitez. Pour une texture plus crémeuse, privilégiez le lait de soja. Si vous préférez un yaourt plus doux et délicat, optez pour le lait d’amande.

Avez-vous vu cela : Comment utiliser un fumoir à froid pour aromatiser du fromage à domicile ?

Il est à noter que vous pouvez acheter votre lait végétal dans le commerce, mais il est également tout à fait possible de le faire maison. De cette manière, vous maîtrisez totalement la composition de vos yaourts.

Importance des ferments lactiques

Pour la préparation de vos yaourts végétaux, il est essentiel d’utiliser des ferments lactiques. Ils sont à la base du processus de fermentation qui transforme le lait en yaourt. Les ferments sont composés de bactéries qui se nourrissent du sucre présent dans le lait, produisant ainsi de l’acide lactique. C’est cette acidité qui donne au yaourt son goût caractéristique et qui permet de conserver les yaourts plus longtemps.

Avez-vous vu cela : Comment préparer un café d’orge, alternative sans caféine, avec une cafetière italienne ?

Il existe différentes sortes de ferments, disponibles en pharmacie ou en magasin bio. Certains sont spécialement conçus pour la fabrication de yaourts végétaux. Veillez à respecter les doses recommandées sur le paquet de ferments pour garantir la réussite de vos yaourts.

L’utilisation de l’agar-agar

L’agar-agar est une substance gélifiante naturelle extraite d’algues rouges. Son utilisation est très populaire en cuisine végétarienne et végétalienne car elle permet de remplacer la gélatine animale.

Pour la réalisation de yaourts végétaux, l’agar-agar permet d’obtenir une consistance plus ferme, se rapprochant de celle des yaourts traditionnels. Il est à noter que l’agar-agar doit être chauffé pour pouvoir gélifier. Il est donc recommandé de l’ajouter lors de la préparation du lait végétal et de le porter à ébullition.

Préparation des yaourts

Maintenant que vous avez tous les ingrédients nécessaires, il est temps de passer à la préparation de vos yaourts. Vous allez d’abord chauffer le lait végétal dans une casserole. Lorsqu’il commence à bouillir, retirez-le du feu et ajoutez l’agar-agar. Mélangez bien puis laissez refroidir le mélange jusqu’à ce qu’il atteigne une température d’environ 45°C.

Une fois le lait refroidi, ajoutez les ferments lactiques et mélangez pour bien les dissoudre. Versez ensuite le mélange dans les pots de yaourtière. Lancez le programme de la yaourtière et patientez le temps indiqué. Une fois la fermentation terminée, placez vos yaourts au réfrigérateur pendant au moins 4 heures avant de les déguster.

Les avantages de la yaourtière

Utiliser une yaourtière pour faire vos yaourts végétaux maison présente plusieurs avantages. Tout d’abord, elle permet de maintenir une température stable pendant toute la durée de la fermentation, ce qui est essentiel pour la réussite de vos yaourts. De plus, elle permet de préparer plusieurs yaourts à la fois, ce qui est idéal si vous consommez régulièrement des yaourts. Enfin, elle vous permet de contrôler totalement les ingrédients que vous utilisez, pour des yaourts sains et naturels.

En somme, faire ses propres yaourts végétaux maison avec une yaourtière est une pratique simple, économique et écologique. De plus, cela vous permet de varier les plaisirs en testant différentes recettes, en fonction de vos envies et de vos goûts.

Variations et idées de recettes

En matière de yaourts végétaux maison, l’imagination est votre seule limite. En effet, les variantes ne manquent pas et permettent de renouveler sans cesse le plaisir. À titre d’exemple, vous pouvez préparer des yaourts au lait d’amande parfumés à la vanille, ou encore des yaourts au lait de soja avec une pointe de miel. Pour ceux qui aiment les saveurs exotiques, pensez à un yaourt au lait de coco avec quelques morceaux de fruits frais.

Pour la préparation, il vous suffit de suivre les mêmes étapes que celles décrites précédemment, en y ajoutant simplement les arômes ou les ingrédients de votre choix. Par exemple, pour un yaourt au lait d’amande et à la vanille, vous pouvez ajouter une cuillère à café de vanille liquide ou les graines d’une gousse de vanille dans le lait d’amande avant de le chauffer. Pour un yaourt au lait de soja au miel, ajoutez une cuillère à soupe de miel dans le lait de soja chaud.

Si vous préférez les yaourts fruités, vous pouvez ajouter des morceaux de fruits frais dans vos pots de yaourts avant de verser le lait. Vous pouvez aussi opter pour des compotes ou des confitures sans sucre ajouté.

Les yaourts à base d’avoine sont également une excellente option pour un petit déjeuner sain et équilibré. Vous pouvez par exemple y ajouter des graines de chia, du sirop d’érable ou encore des noix de coco râpées pour un délice matinal.

Conservation des yaourts végétaux maison

La conservation de vos yaourts végétaux maison est une étape importante pour garantir leur fraîcheur et leur bon goût. En effet, contrairement aux produits laitiers industriels qui contiennent des conservateurs, vos yaourts maison sont sans additifs et nécessitent donc une attention particulière.

Une fois la fermentation terminée et vos yaourts refroidis, il est recommandé de les conserver au réfrigérateur. Ils pourront ainsi se conserver pendant environ une semaine.

Il est toutefois important de bien fermer vos pots de yaourts pour éviter le développement de moisissures. Vous pouvez utiliser des pots en verre avec des couvercles hermétiques, ce qui est en plus une option plus écologique que les pots en plastique.

De plus, il est conseillé de consommer vos yaourts dans l’ordre dans lequel vous les avez préparés, en commençant par le plus ancien. Enfin, évitez de dépasser la date de consommation recommandée, même si vos yaourts semblent toujours bons. Mieux vaut prévenir que guérir !

Conclusion

En somme, faire ses propres yaourts végétaux maison est une activité à la fois ludique, économique et écologique. Elle vous permet de contrôler les ingrédients que vous consommez et d’éviter les produits industriels souvent trop riches en sucre et en additifs. De plus, grâce à votre yaourtière, vous pouvez régaler votre famille avec des yaourts faits maison, sains et délicieux. Alors, pourquoi ne pas vous lancer dans l’aventure et commencer dès aujourd’hui à préparer vos propres yaourts végétaux maison ?